Celui à qui ma musique se fera comprendre sera délivré de toutes les misères où les autres se traînent. »

-– Ludwig van Beethoven

*Andrew Dawes : Dynamique
Lisa Jackson | Réalisatrice
Selwyn Jacob | Producteur

Citée dans la revue Playback parmi les 10 artistes à surveiller en 2012, Lisa Jackson pratique le mélange des genres : documentaire, drame, animation, prestations artistiques et même, comédie musicale sur les pensionnats. Ses films sont diffusés partout au Canada et dans les principaux festivals internationaux, où ils obtiennent de nombreux prix, dont un Génie du meilleur court métrage en 2010. De descendance anishinaabe, Lisa habite Vancouver.

Andrew Dawes

Prix de la réalisation artistique 2013 (Musique classique)

Violoniste et pédagogue

Andrew Dawes est l’un des violonistes les plus remarquables que le Canada a donné au monde de la musique. Interprète exceptionnel et pédagogue doué, il est connu pour son ardeur au travail, sa technique virtuose, son intégrité artistique et ses prestations passionnées. En 50 ans de carrière, il a su inspirer des spectateurs, des étudiants et des musiciens de partout au monde grâce à sa capacité unique de transmettre son amour de la musique classique.

M. Dawes est né en 1940 à High River en Alberta. Il s’est illustré surtout comme premier violon du Quatuor à cordes Orford, un ensemble canadien de renommée internationale dont il a été membre de 1965 à 1991. Pendant ces 26 ans, la formation a donné près de 3 000 concerts sur six continents et enregistré plus de 60 albums comprenant des œuvres marquantes du répertoire classique ainsi que de nouvelles créations de compositeurs canadiens. Fort de ses nombreuses tournées au Canada, le quatuor a fait rayonner le meilleur de la musique dans des salles de concert, des sous-sols d’églises et des gymnases d’écoles secondaires aux quatre coins du pays. En 2000, la CBC a désigné le Quatuor Orford comme l’un des « dix plus grands interprètes canadiens du XXe siècle ».

Professeur et mentor des plus généreux et dévoués, M. Dawes a travaillé à l’Université de Toronto, à l’Université de la Colombie-Britannique ainsi qu’à l’Université McGill où il a été le premier musicien à recevoir le titre de professeur invité émérite  à la Chaire de musique Catherine Thornhill Steele. En 2011, il a été nommé directeur de l’Institut de musique de chambre de l’Académie de musique de Vancouver. Il siège présentement au conseil d’administration de l’Académie de musique St. James où sont offerts gratuitement des instruments et des cours de musique aux enfants provenant des quartiers les plus défavorisés de Vancouver.

Il a également été membre de jury dans plusieurs concours de musique prestigieux, notamment le Concours international de quatuor à cordes de Londres. De 1989 à 2004, il a présidé le Concours international de quatuor à cordes de Banff.

Sur les quelque 63 disques auxquels il a collaboré, on retrouve entre autres les dix sonates pour piano et violon de Beethoven qu’il a enregistrées avec la pianiste Jane Coop (Skylark); l’intégrale des quatuors à cordes de Beethoven (Disques SRC/Delos Records); et cinq quatuors à cordes du compositeur canadien – et lauréat des PGGAS – R. Murray Schafer (Centre Discs).

Andrew Dawes a reçu de nombreux prix et distinctions, notamment le Prix Molson du Conseil des arts du Canada en 1976;  le Prix national Jean A. Chalmers de musique en 1994; le Prix Dorothy Somerset de l’excellence en interprétation et en développement de l’Université de la Colombie-Britannique en 2002; la Médaille du jubilé de la Reine Elizabeth en 2002; la Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II en 2012; et trois Prix JUNO. En 1991, il a été décoré membre de l’Ordre du Canada.