Le cinéma est devenu la littérature de cette génération et en créant des films, nous devons donc faire preuve de passion, de dévouement et d'intelligence réfléchie. »

-Norman Jewison

Norman Jewison

Prix de la réalisation artistique 2003 (Cinéma)

Éminente personnalité de l'industrie cinématographique depuis plus de quatre décennies, le réalisateur Norman Jewison compte quatre nominations aux Oscars et quarante-six nominations et douze Academy Awards pour ses films. En 1999, il reçoit le Irving Thalberg Award et en 1992 le Prix Ramon John Hnatyshyn pour la vision et la détermination dont il a fait preuve en fondant le Centre canadien du film.

Né à Toronto, il fait ses débuts professionnels à cinq ans pour ensuite l'étudier l'art dramatique au Malvern Collegiate Institute. Durant la deuxième Guerre mondiale, il sert son pays en s'enrôlant dans la Marine royale du Canada.

Tout en gagnant sa vie comme chauffeur de taxi, Norman Jewison travaille occasionnellement comme acteur à la scène et à la radio. Après une formation à la BBC, il se retrouve à la CBC où durant plusieurs années il écrit, dirige et produit des dramatiques, des comédies musicales et des émissions spéciales.

En 1958, il accepte de se joindre à la CBS, contribuant au succès d'émissions musicales pour lesquelles il mérite trois Emmy Awards. En 1962, il réalise son premier film Des ennuis à la pelle. En 1965, il devient réalisateur indépendant et s'impose en créant Le Kid de Cincinnati avec Steve McQueen.

En 1966, Les Russes arrivent, les russes arrivent ! lui vaut la consécration en tant que producteur et réalisateur. En 1967, il crée Dans la chaleur de la nuit, couronné de cinq Oscars dont celui du meilleur film. Suivront deux comédies musicales à succès, Le violon sur le toit et Jesus Christ Superstar. Ses préoccupations sociales se manifestent dans F.I.S.T., Justice pour tous, Un héros comme tant d'autres, A Soldier's Story et surtout dans Hurricane en 1999.

Parmi ses nombreux succès, mentionnons L'Affaire Thomas Crown, Éclair de lune, Agnès de Dieu et Larry le liquidateur.

Cet été, il a tourné The Statement, une adaptation du roman de Brian Moore mettant en vedette Michael Caine et qui sera à l'affiche à la fin de cette année.