L’art, c'est le plus court chemin de l’homme à l’homme. »

-– André Malraux

*Suzanne Lebeau
Sophie Dupuis | Réalisation
Originaire de Val-d’Or, Sophie Dupuis est réalisatrice et scénariste. Auteure de plusieurs courts métrages de fiction (L’hiver et la violence, Faillir, J’viendrai t’chercher) primés au pays et à l’étranger, elle s’offre, avec Forces tranquilles (2015), une première incursion en documentaire. En plus de faire du coaching auprès des enfants comédiens, Sophie Dupuis travaille à l’écriture de deux longs métrages de fiction

Suzanne Lebeau

Prix de la réalisation artistique 2016 (Théâtre)

En plus de 40 ans d’engagement auprès des enfants, l’auteure dramatique et directrice artistique Suzanne Lebeau a acquis une renommée internationale dans le milieu du théâtre contemporain destiné aux jeunes publics. Traduite en 25 langues, elle compte parmi les auteurs québécois les plus joués à travers le monde. Elle a notamment contribué à bousculer les conventions et a favorisé l’innovation dans le théâtre jeune public, ce qui lui a valu de nombreux prix et distinctions.
 
Née à Montréal en 1948, Suzanne Lebeau se destine d’abord à une carrière d’actrice. Cependant, après avoir fondé le Carrousel avec Gervais Gaudreault en 1975, elle délaisse peu à peu l’interprétation pour se consacrer exclusivement à l’écriture. L’auteure parvient à merveille à adopter le point de vue de l’enfant, rendant ses œuvres d’une bouleversante humanité. Repoussant les limites et les frontières, elle n’hésite pas à aborder des enjeux socioculturels qui contribuent à l’épanouissement de la dramaturgie pour jeunes publics. Bien qu’elle aborde des thématiques souvent difficiles, c’est toujours pour construire, dans l’imaginaire des jeunes, un monde d’espoir.
 
Suzanne Lebeau a signé plus de 30 pièces dont Une lune entre deux maisons (1979), la première pièce de théâtre canadienne écrite spécifiquement pour la petite enfance; L’Ogrelet (1997), traduite en 13 langues; Le bruit des os qui craquent (2009), une pièce sur les enfants soldats; et Gretel et Hansel (2013), une relecture qui explore les sentiments profonds nés de la fratrie.
 
« Les enfants comprennent toujours beaucoup plus qu’on ne croit, dit-elle. Ils ont une grande force morale et sont incroyablement ouverts aux formes les plus contemporaines et aux idées les plus audacieuses. »
 
Suzanne Lebeau est lauréate du Prix Athanase-David (Prix du Québec), du Prix Gascon-Thomas (École nationale de théâtre du Canada), du Prix RIDEAU Hommage et d’une bourse de carrière du Conseil des arts et des lettres du Québec. En 1998, l’Assemblée parlementaire de la Francophonie lui a décerné le grade de Chevalier de l’Ordre de la Pléiade pour l’ensemble de son œuvre.